Santé et sécurité  -  Biosécurité


Biosécurité

La biosécurité consiste à protéger le personnel de laboratoire, la communauté en général, la population animale et l'environnement des conséquences dues à une exposition aux matières infectieuses, aux toxines, aux végétaux ou aux phytoravageurs (espèce nuisible aux plantes) manipulés dans le cadre de nos projets de recherche.
La biosécurité réfère généralement à la prévention d’événements involontaires (déversement, génération d’aérosols, etc.) mais inclut également la biosûreté qui englobe l’ensemble des mesures visant à prévenir la perte, le vol, le mésusage ou autre libération intentionnelle de matières infectieuses ou toxines.

Agent de sécurité biologique (ASB) à l’INRS

Mireille Cartier
mireille.cartier@iaf.inrs.ca
450-687-5010 x4226

Attestation de biosécurité (permis interne)

Pour tout travail avec du matériel biologique humain ou primate, des agents pathogènes, des toxines ou des phytoravageurs à l’INRS, le professeur-chercheur doit demander une attestation de biosécurité.

Importation, exportation et transfert d’agents pathogènes, toxines, végétaux ou phytoravageurs

L’ASB doit toujours être avertie avant qu’un membre de l’Institut puisse recevoir ou expédier des agents pathogènes, des toxines, des sous-produits d’origine animale, des végétaux ou des phytoravageurs quelle que soit la provenance ou la destination. Dans le cas d’une importation de sous-produit d’origine animale, d’agents pathogènes infectieux pour les animaux, de végétaux ou de phytoravageurs, un permis d’importation de l’ACIA (Agence canadienne d’inspection des aliments) pourrait être requis : prévoir un délai de quelques semaines pour l’application et l’obtention du permis.

Stagiaires

Les stagiaires de niveau universitaire doivent contacter les professeurs-chercheurs directement et doivent suivre les mêmes formations en santé et sécurité que les étudiants réguliers. Pour accueillir des stagiaires de niveau secondaire (en dehors du programme Apprentis en biosciences) ou collégial, les documents suivants doivent être remplis et soumis au comité de biosécurité :